Le Buzz du 6/9

Buzz : Le café de la mort

Direction la Thailande ce matin et plus précisément Bangkok, où un café propose à ses clients de s'allonger dans un cercueil... Une façon de se mettre en tête le principe d'impermanence de la vie qui est très important dans le bouddhisme, avant de démarrer la journée. Au café de la mort, vous pourrez commander des boissons sucrées baptisées «naissance», «mort», «vieillesse» ou «souffrance». On y pénètre par une allée sombre où on peut voir des panneaux lumineux posant des questions comme «Quel est ton but dans la vie?» histoire de bien bader avant d'arriver dans la pièce principale. Au milieu du café, un beau cercueil bien sympathique où on se glisse pour s'y enfermer un moment avant de commander son café et aller bosser. Le propriétaire, qui est en fait un professeur d'université spécialisé dans les études sur le vieillissement des populations voulait via ce café mettre en pratique des conclusions de ses recherches sur «la conscience de la mort». Il est persuadé que s'enfermer quelques minutes dans un cercueil pourrait faire diminuer la criminalité à Bangkok. Bon en tout cas, moi, c'est non merci, j'aurais bien trop peur qu'on ne m'ouvre jamais . Et vous ? © nrj.pf

 

ImprimerE-mail

Buzz : le condom snorting challenge

Encore un challenge débile qui a vu le jour sur les réseaux sociaux ! Celui-ci s'appelle le « condom snorting challenge » et si vous avez quelques notions d'anglais, vous aurez compris qu'il s'agit d'aspirer un préservatif par le nez, pour qu'il ressorte par la gorge, le tout, bien sûr filmé et partagé sur les réseaux sociaux, sinon, qui pourrait valider notre cool-attitude hein ? De toute fraîcheur à l'heure du repas, mais ce genre de défi, en plus d'être complètement débile est aussi très dangereux et le pire, c'est que la première vidéo est sortie il y a quatre ans et allez savoir pourquoi, le « condom snorting challenge » ne fait fureur qu'aujourd'hui. Probablement le temps que l'information circule dans les mini-cerveaux inanimés des gens qui jouent à ce genre de jeux dangereux. Moi j'dis, plutôt que de tenter de l'aspirer par le nez, faudrait peut-être que ces gens apprennent à les utiliser correctement car ce sont les grands champions des risques en tout genre ! Comment expliquer qu'un préservatif ce n'est pas fait pour passer par le nez sans quoi vous pourrez dégrader vos muqueuses, vous asphyxier ou encore mourir... ?  En tous les cas, moi, je quitte ce monde ! © nrj.pf

ImprimerE-mail

Buzz – Henry, l'homme droid

On parle geek ce matin dans le buzz avec un Droid du nom de Heny, il mesure 1m80, il est musclé, a de beaux adbos, un regard ténébreux... bref, l'homme parfait sauf qu'il a un petit défaut... c'est un robot !  L'homme Droid a débarqué mesdames et oui, nous aussi on y a droit ! Après que le robot féminin Harmony ait fait un carton sur le net, c'est au tour d'Henry de nous faire rêver, nous séduire, nous faire la conversation et nous faire aimer la vie ! A la différence d'Harmony, Henry fait office de robot sex-toy mais aussi de compagnon de vie vu qu'il peut tenir une conversation, faire des blagues, chanter, réciter des poèmes, et tout cela, c'est presque mieux qu'un vrai finalement.  Le gros plus, c'est qu'on peut l'arrêter quand on veut et ça, qu'est-ce que ca doit être bon ! Il est dirigé depuis notre smartphone et on peut le dresser comme on veut. Par contre, le seul hic cest qu'il faudra débourser plus d'un million de francs pour l'acquérir mais bon, si on pèse le pour et le contre, ca vaut peut être le sacrifice ! Tout comme une appli, on pourra bientôt ajouter des options supplémentaires à Henry et le modeler selon nos envies. En tout cas moi, je suis sur la liste des commandes ! © nrj.pf

ImprimerE-mail

Buzz – Game of trône

C'est le grand retour du buzz Food le mercredi et quoi de mieux que de parler d'un restaurant assez particulier en Indonésie. Direction la ville de Sémarang et le  « Jamban Café » où vous pourrez manger et boire un verre... assis sur des toilettes... en mangeant dans des toilettes. Bon appétit à tout ceux qui mangent et partons ensemble à la découverte de ce café restaurant pour le moins original, surtout dans un pays où tout choque encore très vite. Au Jamban Café, vous pourrez donc boire voscocktails dans des cuvettes créées spécialement pour l'occasion. On s'en doute, elles sont neuves. Mais ce n'est pas tout car, depuis peu, l'établissement propose également des repas spéciaux à thème avec notamment des boulettes de viande dans une sauce aux champignons. On vous laisse deviner le résultat quand le plat se trouve devant vous, au sein même d'une cuvette de WC ou encore de la soupe servie à même les chiottes. De la classe, du glamour et du chic, c'est ce que vous trouverez donc du coté de l'Indonésie pour vos prochaines vacances.  © nrj.pf

ImprimerE-mail

Buzz - Une exigence... particulière

Direction la Chine pour le buzz du jour et accrochez-vous car c'est du lourd. On savait déjà que le gouvernement voulait tout faire pour limiter l'accroissement de la population en imposant un seul et unique enfant par famille par exemple et bien figurez-vous que maintenant, en plus de ça  il veut aussi imposer des idéologies aux banques de sperme du pays. Imaginons que vous ne puissiez pas avoir d'enfants naturellement messieurs. Et bien une des solutions est de se tourner vers une banque de sperme ou si vous mesdames voulez avoir un enfant, même chose. Mais attention, sachez que les spermatozoïdes chinois que vous utiliserez DEVRONT désormais être communistes. Non, ce n'est pas une blague. A partir de maintenant, les hommes de 20 à 45 ans désireux de donner leur sperme doivent "aimer la patrie socialiste, soutenir la gouvernance du Parti communiste, être fidèles à la cause du parti, faire preuve d'intégrité morale, avoir une bonne conduite, respecter la discipline et les lois, et n'avoir aucun problème politique". S'ils collent au profil, ils recevront près de 100,000F pour donner leur semence et pouvoir ainsi, donner naissance à de futurs petits communistes. Comme c'est mignon ! Bon à ce prix-là, on peut bien mentir un peu sur la décharge à signer et faire comme si non ? Je vous laisse méditer là dessus. © nrj.pf

ImprimerE-mail